La Vue – Etude 1.1

L’Oeil : Organe cosmique

LE RÉCIT

L’Oeil – Organe cosmique

Dans une galaxie de l’âme,

l’émissaire de la raison flotte sans bruit.

Cyborg explorateur qui sillone l’espace,

impassible, méthodique,il évolue solitaire.

A la surface lisse et laquée du vaisseau,

ses entrailles se déploient,

déroulant un escalier feuilleté sans fin.

En son centre, une mécanique pupillaire s’anime

paisiblement laissant apparaître un astre pur et inconnu.

Il n’y a pas de temps, il n’y a pas d”espace,

il n’y a que l’envie incontrolable

de tomber dans ce trou noir et de percer son mystère.

 

Dans la playlist de la Vue : Laura Marling – Soothing

LE PARFUM

Poivre céleste

L’Etude 1.1 s’inscrit dans un univers monochrome et sans contour.

L’accord est intense, pâle et mystérieux comme un voile stellaire.

Suspendu, il impose son rythme lent,

on apprend à observer ses particules pour  comprendre son sillage.

On aime sa pureté aldéhydée qui s’évanouit sur un astre cèdré.

Une aura énigmatique.

LES NOTES

Tête : Accord lumière cosmique blanche, cyprès, élemi, poivre, baies de genièvre,
cardamome, aldéhydes, muscade.

Coeur : Rose froide, blanche et métallique, graine de carotte, iris talqué minéral.

Fond : Cèdre, santal, accord papier de bible, graine d’Ambrette, héliotrope,
violette, costus, musc blanc.